Vaccins contre la grippe : instructions définitives pour les pharmaciens

mardi 03 novembre 2020
Retour à l'aperçu

L’AFMPS nous a fait parvenir les instructions définitives pour les pharmaciens.

1/ Le 29/10/2020, la Conférence Interministérielle Santé Publique (CIM) a décidé de privilégier la vaccination de ces groupes cibles prioritaires à risque de la catégorie A, tels que définis par le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) :

Groupe 1: les personnes à risque de complications

Groupe 2 : le personnel du secteur de la santé

Groupe 3 : les personnes vivant sous le même toit que

> des personnes à risque du groupe 1

> des enfants de moins de 6 mois

2/ Jusqu'au 30 novembre, les vaccins antigrippaux ne peuvent plus être délivrés qu'aux patients appartenant à la catégorie A. La délivrance aux patients de catégorie B, y compris ceux pour lesquels un vaccin a déjà été réservé (y compris via une prescription), doit être suspendue afin de donner la priorité aux patients de catégorie A. Une évaluation des stocks restants sera faite fin novembre.

3/ La deuxième phase, qui visait le reste de la population et devait commencer le 15 novembre, est annulée. Les vaccins antigrippaux ne peuvent pas être délivrés aux patients qui n'appartiennent pas aux groupes cibles (catégorie A ni B) pendant toute la saison de la grippe.

 

Comment faire en pratique?

Cette nouvelle disposition demande une nouvelle fois à chaque pharmacien de prendre ses responsabilités. L'AFMPS nous informe de lignes directrices en la matière:

Concrètement, cela signifie :

Pour les patients âgés de 65 ans ou plus :
Une prescription du médecin n'est pas nécessaire. Le pharmacien peut prescrire et délivrer le vaccin car la personne appartient de facto à la catégorie A.

Pour les patients âgés de moins de 50 ans :
Une prescription du médecin est nécessaire. Si la mention "tiers payant applicable" a été reprise, vous devriez quand même vérifier qu'elle concerne un patient à haut risque de la catégorie A, et vous pouvez délivrer le vaccin.

Pour les patients âgés de 50 à 65 ans :
Le pharmacien est prié de ne plus fournir de vaccins s'il n'a pas de prescription d'un médecin. Si le patient a une prescription marquée de " tiers payant applicable", le pharmacien devra vérifier si le patient appartient à la catégorie A. S'il n'est pas possible de le déduire univoquement de l'historique médicamenteux, le médecin peut être contacté.

Les délivrances effectuées dans le cadre d'une demande écrite pour un groupe de patients (par exemple, pour la médecine du travail) doivent toujours être accompagnées d'une liste nominative. La demande écrite doit indiquer la quantité de vaccins destinés à la vaccination des personnes de catégorie A. Jusqu'au 30 novembre, seuls les vaccins pour la catégorie A peuvent être délivrés.

 

Agissez en âme et conscience

Nous vous demandons de respecter au mieux ces recommandations dans un but de santé publique. Certaines situations pourraient s’avérer compliquées à trancher. Le DPP est un recours pour apprécier la chronicité d’une médication. In fine, le médecin peut vous aider si nécessaire.

En cas de doute, nous comptons sur vous pour agir en âme et conscience. Sachez que de nombreux enseignements vont être tirés de cette crise mais une chose est certaine les pharmaciens auront de bout en bout systématiquement assumés leurs responsabilités malgré les modifications des règles du jeu en cours de route.

Nous vous proposons une affiche et un feuillet d'information que vous pouvez remettre à vos patients.
© 2021 KLAV - Ilgatlaan 5 - 3500 Hasselt - T: 011/28 78 00 - F: 011/28 78 01 - info@klav.be - Sitemap - Disclaimer - Privacy Policy